Body "31"
Body "31" ERES

Zoom sur le body, une pièce de lingerie inventée au XIXème siècle


Vêtement dédié aux acrobates au XIXème siècle, le body sort du cadre sportif dans les années 1950, grâce à la pin-up Bettie Page qui en fit son principal atout de séduction. Quelques décennies plus tard, le body est porté de façon apparente, comme un top. Histoire d'un underwear iconique.

Une pièce issue de la gymnastique

Le body trouve ses origines dans le domaine du sport, au milieu du XIXème siècle. Plus précisément dans les gymnases, où un certain Jules Léotard, exige qu'on lui fabrique " un maillot ". Acrobate de haut niveau, le sportif a besoin d'un vêtement près du corps et de la peau, qui ne gêne pas ses mouvements. Ainsi est né le justaucorps. Un habit une pièce, découpé à la façon d'un marcel pour le buste et d'un slip au niveau de l'aine.

Après la mort du trapéziste toulousain, l'habit est rebaptisé " léotard ". Une appellation peu répandue en France, mais très utilisée aux États-Unis.

Le body : de la lingerie au prêt-à-porter

Il faut attendre les années 1950 pour voir le body sortir de la sphère sportive. À cette époque, outre-Atlantique, les pin-up sont en vogue, et parmi elles, l'icône érotique Bettie Paige. Cette dernière réserve au body un tout autre rôle, plus féminin, plus sensuel, sur scène et lors des séances photographiques. À partir de là, le body renaît et habille le corps des femmes. La créatrice américaine Claire McCardell s'en inspire et insuffle au sous-vêtement une touche minimaliste et un plus grand confort, parfaitement dissimulable sous les tenues du quotidien.

Dans les années 1980, la mode est marquée par la musique disco et le succès du film Flashdance. Le body se hisse alors au rang d'incontournable. Ce dernier accompagne les jeans à franges ou les jupes boule, et trouve sa place dans le milieu du prêt-à-porter.

En 1984, lorsque Donna Karan fonde sa maison de couture, elle imagine le concept de Seven Easy Pieces. Une panoplie de vêtements basiques et interchangeables, vouée à simplifier la vie des femmes. En tête de liste, figure le body. Elle amène alors cette pièce sur les podiums et compose autour de lui un look sobre et urbain, avec une jupe ou un pantalon, un blouson en cuir ou une veste ajustée.

Parallèlement, les stars de la pop l'exhibent en concert. On se souvient encore du modèle corseté à la forme conique, créé par Jean-Paul Gaultier pour Madonna et sa tournée Blond Ambition, en 1990.

Comment porter le body ?

Chez Eres, pour la collection automne-hiver, le body se love dans des matières confortables et brouille les pistes avec des jeux de transparence. Décolleté droit ou plongeant, il ne tient qu'à chacune de se dévoiler ou non.

Pièce de prêt-à-porter à part entière, adaptez le style de votre body aux saisons. En hiver, misez sur un modèle précieux à manches longues, en dentelle et satin . Pour obtenir une allure moderne, habillez votre buste d'un blazer en laine, marié à un pantalon à pinces et des talons élégants. En journée, imposez un style plus décontracté avec des baskets blanches.

L'été, privilégiez les bodies à fines bretelles en jersey , ultra confortables. Très faciles à mixer, ils font la part belle aux jupes longues, aux shorts en jean ou encore aux pantalons à taille haute. Un style immédiat, assuré.

  • À découvrir:
  • culte

LES PLUS LUS