pools
pools
pools
pools
pools
pools

Stephan Zirwes, la photographie entre réel et imaginaire


Suspendu à un hélicoptère, le photographe allemand parcourt le monde à la recherche de structures géométriques et de contrastes, façonnant les milieux naturels et urbains. En résultent de splendides vues aériennes qui posent un nouveau regard sur notre planète. Focus.


Un photographe autodidacte et aérien

Cet artiste allemand, âgé de 50 ans, a appris de lui-même à maîtriser les arts visuels. Toujours motivé pour obtenir de belles vues sur les choses, il décide de capturer les images à quelques centaines de mètres du sol, accroché à un hélicoptère par un harnais. En toile de fond, des thèmes philosophiques précisent le travail de Stephan Zirwes : " À quel point la réalité est-elle réelle ? " et " Le temps existe-t-il ?".

De cette réflexion, découle une disparition des frontières entre réalité et fiction dans ses clichés. En survolant le monde, le photographe cherche à explorer la conception traditionnelle du temps face à la pérennité du monde terrestre. Au début de sa carrière, il shoote ses premières vues aériennes pour une entreprise. Il tombe alors amoureux des ombres et de la structure des paysages depuis cet angle. Stephan Zirwes fera de la terre vue du ciel sa signature, notamment grâce à son appareil photo Hasselblad 50MP.

golf
golf

À travers ses photographies, l'artiste raconte une histoire, mais pas seulement. Il cherche avant tout à susciter une vision émotionnelle et esthétique.


La série "Swimming Pool" et ses piscines vues d'en haut

Elle trouve son origine dans un souvenir d'enfance : " lorsque j'étais enfant, la piscine municipale était le meilleur endroit, en été, pour rencontrer ses amis, ses voisins, et par coïncidence, des personnes que vous n'aviez pas vues depuis longtemps. " Pour l'artiste, c'est un lieu de détente et de discussions accessible à toutes les catégories sociales. Ainsi, il en immortalise les belles lignes et " l'étrange design ".

pool
pool

Pour ce faire, Stephan Zirwes survole les piscines à 300 mètres d'altitude environ. La juste distance pour immortaliser les nageurs, les plongeoirs, les toboggans et les parasols dans le moindre détail, tout en restant discret. Pour valoriser ces éléments, le photographe efface le superflu (routes, immeubles, voitures, etc.) et transforme l'ordinaire en scène minimaliste.

pool
pool


Le voyage comme source d'inspiration

S'il a sillonné la planète, Stephan Zirwes affectionne particulièrement le continent africain : " J'aime l'Afrique. La partie musulmane du nord, le délicieux sud et l'incroyable centre". Un environnement qu'il sublime dans ses photos Football in Rwanda ou encore Pink Township prise à Cape Town. Parmi ses paysages favoris, on retrouve aussi des états peu urbanisés aux allures de paradis naturel, comme l'Alaska. Des perspectives différentes qui nourrissent son travail : " La diversité de la vie, les millions de réalités m'inspirent au quotidien. "

Découvrez la totalité de son oeuvre ici www.stephanzirwes.com

  • À découvrir:
  • inspiration

LES PLUS LUS