La Californie vue par Ludwig Favre
La Californie vue par Ludwig Favre Ludwig Favre

Les photographies urbaines de Ludwig Favre


Photographe français, Ludwig Favre s'est spécialisé dans les paysages urbains. Sa signature visuelle ? Des tons pastel et un penchant pour la symétrie à travers lesquels il renouvelle notre vision des métropoles.

Appareil photo en poche, Ludwig Favre, qui est originaire de Senlis dans l'Oise, parcourt le monde en quête de " lieux qui ont une âme ". New York, Hong Kong, Paris, Copenhague... Ce globe-trotteur se laisse aussi bien séduire par un terrain de basket-ball que par la façade d'une église ou celle d'une gare démesurée. Pour lui, tout peut être prétexte à appuyer sur le déclencheur. Et à chaque fois, il livre " une diversité de regards sur l'espace construit ". Une façon de redécouvrir " le monde que nous habitons " à travers sa sensibilité artistique. L'une de ses destinations privilégiées ? La côte ouest des États-Unis. C'est là, entre les palmiers et les plages dorées, que l'artiste a immortalisé, à plusieurs reprises, la Californie. Sans compter Paris, où il vit, qu'il dévoile sous un jour nouveau, en marge des sempiternelles images d'Épinal.

Zoom sur la Californie

Miami, Palm Spring, Los Angeles, Santa Cruz, San Francisco...Ludwig Favre a parcouru le " Golden State " de long en large avant de revenir, les bras chargés de photographies d'une douceur inégalée. Rarement l'État américain ne s'était montré aussi enjôleur que sous son objectif. Il faut dire que le Français ne laisse rien au hasard. Celui qui se dit " perfectionniste " et qui " cherche à réaliser la meilleure photo " excelle dans l'art du cadrage. Et ce, même s'il assure qu'il aurait pu " faire mieux ". Ajoutez à cela une maîtrise des couleurs, en particulier des nuances pastel qui donnent de la profondeur aux photos, et vous obtiendrez une composition picturale remarquable. Avec lui, les plages, les motels, les skateparks et même les fast-foods californiens deviennent une invitation au voyage. Car, lui seul parvient à en extraire toute la poésie.

Arrêt sur image dans les piscines parisiennes

En 2017, Ludwig Favre a dévoilé une série intitulée " Paris Swimming Pool ". Comme son nom l'indique, celle-ci nous plonge au coeur des bassins parisiens. " Des lieux de loisirs qui parlent à tout le monde " et que pourtant " les gens méconnaissent ". De la célèbre piscine Molitor en passant par la plus confidentielle piscine Château-Landon, le photographe est parvenu à échapper à l'agitation quotidienne. Fait rare, pas un nageur à l'horizon. Juste des nappes d'eau placides et d'interminables lignes parallèles qui soulignent l'architecture des lieux, bien trop souvent reléguée au second voire troisième plan. Des clichés comme suspendus dans le temps qui se gravent dans la mémoire. Un pari réussi pour Ludwig qui souhaite avant tout que ses photos " restent dans le souvenir " de ceux qui les contemplent.

La Californie vue par Ludwig Favre
La Californie vue par Ludwig Favre
La piscine Molitor vue par Ludwig Favre
La piscine Molitor vue par Ludwig Favre
  • À découvrir:
  • inspiration

LES PLUS LUS