La nature époustouflante des Galápagos
La nature époustouflante des Galápagos Getty Images, Moment - Brandon Rosenblum

Les îles Galápagos, l'archipel préservé de l'océan Pacifique


Alangui au coeur de l'océan Pacifique, à 1 000 km des côtes équatoriennes, l'archipel des Galápagos abrite une biodiversité d'une rare richesse, qui lui vaut de figurer au patrimoine mondial de l'Unesco. Un sanctuaire préservé du tourisme où l'on peut toutefois se prélasser au sein de luxueux établissements, placés sous le signe du respect environnemental.

Si la quarantaine d'îles et îlots volcaniques qui compose cet archipel joue la carte de la discrétion, elle en met pourtant plein la vue. Plages de sable fin, eau translucide, faune riche et sauvage sont autant de raisons pour lesquelles les Galápagos sont, d'ailleurs, surnommées " l'archipel enchanté ".

Une nature exubérante et souveraine

Isolés de leur pays d'attache, l'Équateur, soumis à une forte activité sismique et colonisés tardivement par l'Homme, les Galápagos ont développé un écosystème unique au monde. Trésor naturel dont ces îles prennent le plus grand soin. Pour preuve, 97 % de leur territoire est protégé par le parc national du même nom. Ici, la nature prospère loin de l'agitation touristique. D'ailleurs, si les visiteurs sont les bienvenus, leurs excursions sont soumises à des règles strictes. Il ne faudrait pas troubler la quiétude des habitants extraordinaires qui peuplent les lieux. Parmi lesquels, les tortues géantes endémiques de ces îles. Emblème de l'archipel, ces colosses, pouvant peser jusqu'à 200 kilos, s'observent, notamment, dans la réserve d'El Chato, sur l'île de de Santa Cruz.

Les Galápagos ce sont aussi, 36 espèces de reptiles, 58 espèces d'oiseaux et 12 espèces de mammifères indigènes. Sans oublier la faune aquatique qui compte, à elle seule, plus de 2 900 spécimens. Tous protégés par une vaste réserve de 133 000 km². Lions de mer, raies manta, iguanes marins ou encore requins-baleines louvoient ainsi dans les profondeurs de ces îles pour des plongées inoubliables. Notamment à Kicker Rock, un rocher volcanique de 140 m de hauteur, au large de l'île San Cristóbal.

Des établissements raffinés et engagés

Si aux Galápagos, la conscience environnementale est particulièrement aiguisée, cela ne signifie pas que les visiteurs doivent renoncer au confort. Bien au contraire. En témoigne le Ikala Galápagos Hôtel. Situé à Puerto Ayora, sur l'île de Santa Cruz, cet établissement aux lignes épurées propose 18 suites cossues, dans des tonalités de beige, de gris et de marron. Un écrin haut de gamme où il fait bon se détendre au bord de la piscine ou sur le rooftop avec vue sur le port de la ville. Entièrement pensé pour répondre aux normes de durabilité, ce complexe fait la part belle aux énergies renouvelables, via, notamment, l'installation de panneaux photovoltaïques.

Autre refuge de premier choix, le Pikaia Lodge. Niché dans le cratère d'un ancien volcan, toujours sur l'île de Santa Cruz, ce lodge aux allures avant-gardistes dispose de 12 chambres et de deux suites, dont une avec piscine privée. Toutes dotées d'une verrière, ces élégantes habitations semblent ne faire qu'un avec l'environnement virginal qui les entoure. La particularité de ce complexe ? Il est le premier de l'archipel à avoir atteint la neutralité carbone. Ou quand luxe et écologie s'allient pour le meilleur.

  • À découvrir:
  • évasion

LES PLUS LUS