Le paréo, zoom sur l'icône des plages

Le paréo, zoom sur l'icône des plages

Getty Images, M Swiet Productions

Le paréo, zoom sur l'icône des plages


Subtile évocation au voyage, cet accessoire phare des Polynésiens s'est mué en véritable essentiel mode à l'heure d'été. Imprimé ou uni, sobre ou coloré, le paréo ne cesse d'improviser pour conquérir les fashionistas du monde entier. Des plages du Pacifique sud aux grandes avenues, retour sur l'incroyable histoire de cette pièce de tissu.

L'emblème de la vahiné

Eparpillée au large de l'Océan Pacifique, la myriade des 118 îles composant la Polynésie évoque un exotisme qui laisse doucement rêveur. C'est au coeur de ces merveilleux archipels que le paréo a trouvé son origine. Initialement fabriqué à partir d'écorce d'arbre tissée, le tapa, comme on l'appelle, est porté en pagne par les hommes en premier lieu, pour dissimuler leur bas-ventre. Tandis que les femmes l'arborent à la façon d'une robe fluide et vaporeuse. Á la fin du 19e siècle, les Européen introduisent le tissage du coton. C'est alors que cette pièce s'impose comme symbole des vahinés.


Rebaptisée pāreu, cette dernière séduit par sa coupe oversize qui se prête à de multiples usages, ainsi que par sa matière légère adaptée aux températures locales. Sans oublier ses motifs fleuris et ses couleurs acidulées, obtenues respectivement à la suite d'un dessin à la cire et d'une application de teinture, qui incarnent parfaitement la fraîcheur dépaysante des îles.

L'indispensable des vacances

Représenté à travers des portraits de vahinés, notamment ceux de Paul Gauguin, le paréo devient bientôt l'objet de convoitise des occidentales. Importé dans les années 1930, il investit progressivement les plages comme un accessoire polyvalent, servant à la fois de sortie de bain par-dessus le maillot et de serviette pour s'étendre sur le sable. Son style évolue lui aussi. Ornée de franges, brodée de sequins ou munie de boutons, la nouvelle icône des bords de mer n'en finit plus de se réinventer. Préservant son charme authentique à travers de nouveauximprimés traditionnels, comme les fleurs d'hibiscus ou s'essayant à davantage d'élégance avec des pièces unies, il se révèle sous des versions toujours plus attrayantes. Pour le plus grand plaisir des baigneuses. Un succès dont même la mode s'inspire au quotidien.

L'accessoire au-delà des plages

À l'heure d'été, le paréo se dévoile sous toutes ses coutures. Toujours aussi léger, vaporeux et sensuel, il s'impose désormais comme l'allié des citadines pressées. Et pour cause, simplement à l'aide de quelques noeuds, voire d'une série d'épingles, ce rectangle de tissu se noue sous des formes très diverses, laissant parler l'imagination de chacune. En bustier, dos nu ou asymétrique, il se transforme en une robe très féminine. Juste plié en deux et enroulé autour de la taille, il devient plutôt une jupe flatteuse, que l'on agrémente d'un chemisier ou d'un t-shirt, selon l'occasion. Une tenue aussi agréable à porter qu'élégante, qui a en plus le mérite d'apporter une touche d'exotisme dans le quotidien. Idéal pour prolonger les vacances.

  • À découvrir:
  • culte

LES PLUS LUS