L'évolution du pyjama
L'évolution du pyjama Getty Images, Hulton Archive / Intermittent

L'évolution du pyjama, des années 20 à aujourd'hui


Si Coco Chanel fit du pyjama un habit de plage dans les années 20, il devint très vite une pièce homewear. Aujourd'hui, il sort des sentiers battus et se mixe à notre dressing du quotidien, dans un esprit de prêt-à-porter. Zoom sur l'évolution de cette pièce iconique, de 1900 à nos jours.

Un habit venu d'Inde

L'histoire du pyjama débute en Inde coloniale, au milieu du XVIIIème siècle. Le vêtement tire son nom du mot hindi pajama, lui-même issu du persan payjama, qui signifie " habillant les jambes ". Le pyjama est alors un pantalon souple et large. Exporté en Europe au XIXème siècle par les colons anglais, le pyjama vêt d'abord les classes aisées, en remplaçant les traditionnelles chemises de nuit, lacées ou boutonnées.

Dès le début du XXème siècle, le pyjama arrive aussi sur le continent américain. La chaîne de grands magasins Sears Roebuck cherche alors à promouvoir cette nouvelle pièce dans leur catalogue, en vantant ses atouts : " une plus grande liberté que la majorité des chemises de nuit habituelles " et " une chose parfaite pour le voyage ".

Le pyjama, en vogue sur les plages dans les années 20

Réservé jusqu'ici aux hommes, il faut attendre les années 20 pour voir les femmes porter le pyjama. À mi-chemin entre sportswear et lingerie, il s'affiche à la plage, dans les stations balnéaires les plus cotées d'Europe. Une tendance lancée par Coco Chanel, qui se fit photographiée à Deauville pour Vogue, vêtue de son habit de plage. Quant aux matières, le coton, le lin et le jersey sont privilégiés, parfois agrémentés de motifs géométriques. Les pantalons eux, se veulent amples et serrés à la taille.

Au début des années 30, le pyjama se transforme en vêtement d'intérieur. Une évolution visible au cinéma, dans le film New York - Miami en 1934, où l'actrice Claudette Colbert porte un ensemble noir et blanc.

Plus tard, en 1960, une version ultra luxe du pyjama, conçue avec des étoffes précieuses, sera proposée par la princesse et créatrice de mode russe Irene Galitzine. Son nom ? Le Palazzo Pyjama. Le modèle devient un symbole de l'émancipation féminine, garant d'élégance et de confort, et se porte aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Une source d'inspiration pour tous les futurs créateurs.

Quand le pyjama inspire la mode

Depuis quelques saisons, la vague sleepwear déferle sur les podiums. En effet, la mode contemporaine penche vers toujours plus de confort et élargit la sphère intime du pyjama. Il investit le dressing du quotidien, de façon chic, au point d'être désigné comme " le nouveau tailleur. "

Et pour cause, choisi dans une matière fluide, comme le satin ou la crêpe de soie, il confère une allure parfaite de jour comme de nuit. En total look pour les plus téméraires ou dépareillé, le pyjama en ville prend la forme d'une chemise assortie à son pantalon ou d'une veste kimono associée à un jean. Le soir, préférez des coloris nocturnes, tels que le noir ou le bleu nuit.

  • À découvrir:
  • culte

LES PLUS LUS