Le lagon
.
Le lagon
.

Inhotim, une oasis artistique et secrète au Brésil


Inhotim ou l'alliance parfaite entre un centre d'art contemporain et un jardin botanique. Situé à 60 km de Belo Horizonte, cet espace artistique de 140 hectares est un lieu singulier à explorer sur plusieurs jours. Un temps nécessaire pour s'imprégner des oeuvres d'art et toute la beauté de la végétation environnante.

Des oeuvres monumentales

Ouvert au public depuis 2006, Inhotim est le fruit d'un rêve d'enfant, celui du milliardaire brésilien Bernardo Paz. Tout commence en 1980, lorsque l'homme d'affaires décide d'acquérir 750 hectares de terrain. Un espace démesuré, à la fois lieu de vie et terrain propice à sa plus grande passion : l'art contemporain. Son objectif ? Rompre avec les musées traditionnels et proposer une nouvelle approche " où l'art et la nature vibrent à l'unisson ".

Le site colossal, ne cesse de s'agrandir. Et pour cause, le parc-musée expose plus de 1300 oeuvres en moyenne. Certaines animent les galeries et les pavillons, d'autres jalonnent les espaces extérieurs. Parmi les plus notables, les boules flottantes de l'artiste japonaise Yayoi Kusama, le Beam Drop de Chris Burden constitué de poutres d'acier lâchées par une grue dans un sol en ciment et l'installation infernale de l'américain Matthew Barney, forte critique de la déforestation. Pour Bernardo Paz, il n'y a pas de doutes " tous les artistes du monde finiront ici, c'est certain " prédisait-il en 2013. D'ailleurs, l'artiste plasticien Anish Kapoor devrait bientôt investir les lieux.

Narcissus Garden Inhotim
Narcissus Garden Inhotim

Un espace naturel saisissant

Parcourir l'Inhotim, c'est aussi s'immerger dans un jardin botanique spectaculaire. Implanté au coeur d'une zone forestière, ce dernier a été imaginé par le paysagiste brésilien Roberto Burle Marx, grand maître en la matière. Ici, les palmiers, les orchidées, les cactus et autres plantes tropicales se comptent par milliers et mettent en scène les créations artistiques dans une parfaite osmose.

Si ces espèces végétales font la part belle à l'esthétique, elles sensibilisent aussi à la protection de la nature. Outre son statut de parc-musée, Inhotim s'engage dans la protection de la biodiversité et la conservation des plantes en abritant un centre de recherches dédié.

Depuis l'ouverture en 2006, ce jardin artistique a accueilli plus de deux millions de visiteurs fascinant les amoureux de la nature et faisant rêver les amateurs d'art du monde entier.

Inhotim
Av. Inhotim, Brumadinho
MG, 35460-000,
Brésil
Olafur Eliasson
Olafur Eliasson
  • À découvrir:
  • culte

LES PLUS LUS