Vue de l'extérieur
Spa
Chambre
Vue de l'extérieur
Spa
Chambre

Hôtel Satoyama Jujo, quiétude et bien-être au coeur du Japon


À deux heures de route à l'ouest de Tokyo, l'hôtel haut de gamme Satoyama Jujo propose une retraite hors du commun. Fondu dans un paysage de montagne à couper le souffle, l'établissement fait part de son approche spirituelle, entre architecture et traditions japonaises.

Un lieu connecté à la nature

Niché dans la préfecture de Niigata, l'établissement Satoyama Jujo était au départ une maison de campagne laissée à l'abandon. Cette dernière fut rénovée par Toru Iwasa, fondateur du magazine " Lifestyle Jiyujin " et initiateur du projet " Organic Express " en 2013 visant à réduire l'écart entre les consommateurs et les producteurs biologiques. Très vite, il remarque le potentiel de cette auberge pleine de charme, implantée dans un environnement verdoyant aux multiples facettes. Entre les vastes rizières, les bois environnants et les Alpes japonaises en toile de fond, l'endroit isolé se veut enchanteur, prônant un retour aux sources. En hiver, les chutes abondantes de neige rendent le site encore plus époustouflant.


Une architecture entre accents japonais et notes scandinaves

À l'intérieur, la tradition architecturale japonaise se mêle aux touches cosy du style scandinave. Les chambres, au nombre de 12, fusionnent l'espace lit avec une zone de détente, à travers un large plateau en bois coulissant. Deux d'entre elles sont des suites, pourvues d'une baignoire spa donnant sur l'extérieur. La promesse d'un moment de détente unique.

Côté réception, l'art contemporain s'impose. Au milieu du hall, une sculpture grandiose de Ryuichi Ohira défie le décor minimaliste et rural de l'espace. Elle représente Daikokuten, dieu légendaire de la prospérité.

Ailleurs, les " washitsu " dominent. Ces pièces typiques des habitats japonais ont des tatamis disposés au sol et sont cloisonnées par des portes coulissantes en bois. Agrémentées de papier translucide en guise de fenêtre, ces dernières laissent la lumière naturelle s'immiscer.

Ce design pensé pour optimiser l'espace et porteur de sérénité, remportait en 2015 le " Singapore Good Design Award ".


Une cuisine locale et organique

Pour valoriser les us et coutumes du pays, le restaurant de l'hôtel prend le nom de " Sanaburi ". Un mot japonais faisant référence aux festivités organisées après la plantation du riz. L'occasion de remercier les paysans et de prier pour une récolte abondante.

La volonté de ce lieu hautement gastronomique ? Valoriser les dons de la nature et prendre conscience de leurs bienfaits. Selon les saisons, le menu propose des mets élaborés à partir de plantes sauvages, de fruits et légumes, de crustacés issus de la Mer du Japon, de boeuf Niigata Wagyu ou encore de porc Waton Mochibuta. Des plats à accorder aux vins bio de la région, selon les suggestions du chef.


Satoyama Jujo
1209-6, Oosawa, Minami-uonuma, Niigata
Minami-Uonuma City 949-6361, Japon
en.satoyama-jujo.com

  • À découvrir:
  • évasion

LES PLUS LUS