La babouche, soulier culte de l'été
La babouche, soulier culte de l'été Getty Images, LWA/Larry Williams

Histoire de la babouche, soulier culte de l'été


Chaussure en cuir provenant du monde arabo-musulman, la babouche est une chaussure plate à semelle fine. Avec son bout pointu et ses couleurs flashy, elle est en 2016 le it-accessoire. Des podiums à la rue, zoom sur ce soulier culte.

Origine du modèle

En Persan, babouche signifie " couvrir le pied ". Entre allure authentique et silhouette travaillée, le modèle répond à une envie de confort et de retour au sources dans l'univers de la mode. Apparue au IIIe siècle après Jésus-Christ, elle est portée par les femmes qui doivent cacher le bout de leurs pieds. Rapidement adoptée par les deux sexes elle révèle le savoir-faire de l'artisanat des pays arabo-musulmans.


Best-seller fashion

Jamais vraiment saluée par la fashion sphère, ce modèle se voit pourtant propulsé sur le devant de la scène par la collection Celine Croisière Printemps-Eté 2016. La créatrice, Phoebe Philo, reprend les codes traditionnels de la babouche : pointe allongée et semelle plate. Elle signe ainsi le grand retour de la chaussure confortable. Vue revisitée sur le podium Victoria Beckham, en cuir noir sur les publicités A.P.C, sublimée de dentelle blanche chez Balenciaga ou imprimée chez Gucci, quelle que soit sa particularité, le modèle sera la chaussure hype de la saison estivale 2016.

Comment l'adopter ?

Attention à la vision trop premier degré. Cette année, nulle ne portera la babouche avec une tunique orientale ! Il faudra plutôt miser sur un jean boyfriend ou une jupe midi portés avec un t-shirt loose et de sublimes accessoires dorés. L'aventurière urbaine qui sommeille en vous fera ressortir son teint hâlé avec un modèle aux teintes flashy. Et pour celles en quête d'un confort tendance, le modèle en cuir noir ne vous quittera plus. Le soulier iconique a de beaux jours ensoleillés devant lui.

  • À découvrir:
  • culte

LES PLUS LUS