Ava Gardner
Ava Gardner Getty Images - Eric Carpenter

Ava Gardner, pin-up des plages hollywoodiennes


Si la carrière d'actrice de cette légende d'Hollywood n'a pris son envol que dans les années 50, Ava Gardner avait déjà marqué les esprits avec ses photos de plage, dix ans auparavant. Retour sur le parcours de cette pin-up, sculpturale et solaire, jusque sur les plus belles pellicules des studios MGM.

Les origines d'une icône glamour

Rien ne prédestinait Ava Gardner à devenir une star de cinéma. Née en 1922 dans une famille modeste de Caroline du Nord, elle se préparait comme de nombreuses jeunes filles de l'époque à devenir "secrétaire sténo-dactylo".

Tout bascule pour Lucy Johnson - son nom de naissance - lorsqu'elle rend visite à sa soeur Béa, mariée à un photographe, à New York. Son beau-frère, impressionné par sa beauté, prend alors des centaines de clichés de la jeune femme de 17 ans et les expose dans son studio.

Peu de temps après, un employé des studios Metro Goldwyn Mayer la repère grâce à ces photos. Après quelques essais, elle signe son premier contrat avec MGM en 1941.

De pin-up à femme fatale

Malgré ce contrat, sa carrière met du temps à se lancer. Ses 14 premières figurations sur grand écran ne sont pas créditées. A cette période, elle prend des cours d'art dramatique, apprend à placer sa voix et prend régulièrement la pause comme pin-up. Il faut dire que sa plastique de rêve et son sourire se prêtent divinement bien à cet art. En particulier lorsqu'elle porte les plus beaux maillots de bain de l'époque. Du modèle une-pièce uni noir aux premiers bikinis taille haute à motifs, elle aura porté toutes les tenues de plage emblématiques de l'époque. Toujours avec grâce et élégance.

C'est seulement en 1944 qu'elle commence à se faire connaître comme actrice. Deux ans plus tard, elle décroche son premier rôle dans "Les Tueurs" avec Burt Lancaster. Elle y incarne une femme fatale, image qui lui collera désormais à la peau. Dès lors, elle partage sa gloire avec les plus grands noms d'Hollywood : Clark Gable, Humphrey Bogart ou encore Gregory Peck feront partie de ses compagnons à l'écran. Celle qui se voit surnommée "la plus belle femme au monde" à l'époque, est nommée aux Oscars en 1953 pour son rôle dans "Mogambo".

L'occasion de troquer ses maillots de bains à pois pour des robes de créateurs.

  • À découvrir:
  • culte

LES PLUS LUS